Bienvenue à Coron

19 décembre 2016

Bienvenue à Coron

Au petit matin, vers les 4h du matin, le 10 décembre, nous débarquons à la ville de Coron, sur l'ile de Busuanga après près de 15 heures de bateau. Nous n'avons rien réservé et nous nous dirigeons dans la nuit noire vers le centre par la National Highway, petite route bétonnée agréable qui longe des habitations et des petites échoppes de proximité qui sont déjà ouvertes à cette heure-ci. 

Tous les hébergements sont encore fermés sauf le Sea Dive Resort où l'on nous invite à boire un café sur l'agréable terrasse au bord de l'eau. L'endroit est calme, on s'y sent bien. Dans la nuit nous planons entre la joie d'être finalement arrivés, la curiosité de découvrir cet endroit qui se cache encore sous son voile obscur et le besoin de repos ...

Lorsque la réception ouvre, on nous annonce que tout est plein depuis une semaine, nous enfourchons alors nos bicyclettes pour trouver un endroit où loger. Nous en visitons des guesthouses ! Mais tout est malheureusement plein dans le centre, le long de la National Highway. Nous nous éloignons alors un peu vers le port et tombons sur un petit havre de tranquillité : l'Apo lodge. Petite terrasse à l'ombre des parasols, chambres très propres et bon marché, petite restauration et décoration tout en bois. Nous adoptons l'endroit qui a, en plus, un parking fermé pour nos bolides ! 

Nous passons la première journée à nous reposer, à découvrir la ville. Nous réservons un tour pour le lendemain et Olivier se fait raser et couper les cheveux pour trois fois rien : qu'il est beau mon mari ! Nous profitons de cette journée sans visites pour refaire l'itinéraire et un peu se prendre la tête ... :)

Coron Town et activités

La ville de Coron est une petite ville sympathique, grouillant d'échoppes, de magasins en tout genre : beaucoup de magasins de souvenirs, de gadgets, de vêtements, des agences, des centres de plongée. Un marché de rue. Un marché couvert flambant neuf. Et quelques restaurants. ...

C'est une ville animée. Il n'y a pas encore de trop grosse structure abimant le paysage local. Les grand resorts sont plus vers l'extérieur de la ville. Le point négatif : IL N'Y A PAS DE PLAGE !!! ... à divers endroits on peut profiter d'une vue magnifique sur l'ile de Coron mais aucune possibilité de sentir le sable, de se baigner ! Néanmoins, les divers tours autour de Coron nous emmèneront dans des coins paradisiaques ...

Il fait bon flâner dans cette ville qui attire beaucoup de plongeurs vu le nombre d'épaves de bateaux de la seconde guerre mondiale qui jonchent les fonds marins. D'ailleurs, c'est LA raison pour laquelle on se rend à Coron : la plongée d'épaves. À côté de cela, sont organisés des tours en bangka pour faire du snorkeling et découvrir l'île de Coron et d'autres de ces magnifiques, parfois inquiétantes, iles si particulières de l'archipel des Calamnianes. Nous avons fait le Coron ultimate tour auprès de Dolores Basbal qui s'occupe de l'accueil au Sea Dive. Nous avons pris un de ces tours "tout faits tout inclus tout chronométré" (inclus taxes d'entrée aux divers sites visités, le repas de midi, ...). Les sites visités sont magnifiques mais il y a beaucoup de touristes. Le point négatif avec ces tours c'est que les sites visités sont fixes. Si on veut du coup faire un tour avec le Kayangan lake, les lagons, une ou deux épaves et le coral garden (principales beautés à voir à Coron) on est obligés de prendre deux tours ... à 1600 pesos le tour ça peut faire vite cher ... une option est alors de rassembler 5, 6 voyageurs, louer une bangka, prévoir son pic-nic, payer les entrance fee pour chaque site visité et décider d'un itinéraire à la carte. Cette option était trop chère pour nous deux, mais pour un groupe de 5 à 6 personnes elle se révèle bien meilleur marché avec plus de liberté !

Le Coron ultimate tour ...

... en photos 

en route vers le Kayangan lake
en route vers le Kayangan lake ... 

Kayangan lake, 20% d'eau salée, 80% d'eau douce. Le lac le plus clair des Philippines. Sous l'eau, les mêmes concrétions qu'au dessus !! Impressionnant

twin lagon. 80% d'eau salée, 20% d'eau douce. Tout en nageant, on ressent des courants froids et chauds s'alterner brutalement ! Saisissant ! 
...quand votre guide vous dit qu'on peut faire le "humancentipède",
vous avez d'abord peur... puis...
... vous jetez un coup d'oeil dans l'eau et vous réalisez que
cette vilaine bête n'est pas si méchante que ça ... 

Le Mont Taypa

Le mont Taypa, c'est celui couronné de l'écriture "Coron" sur la photo :

vue de la mer sur la ville de Coron
Accessible depuis le centre ville, sa montée en vaut la peine et est récompensée par une magnifique vue sur la baie de Coron. Ce jour-là, le ciel était menaçant. De petites gouttelettes alternées avec de courtes averses nous ont accompagnés sur notre montée.
vers le sommet du mont Taypa ... une belle vue s'annonce
vue sur coron town depuis le sommet du mont Taypa
vue en direction de Busuanga.
Coron Town

Balades à vélo depuis Coron

En plus de nos déplacements quotidiens de et vers le centre de Coron, nous avons fait deux balades à vélo : la première pour nous rendre aux sources d'eau chaude, Maquinit Hot Spring et l'autre : un aller et retour jusque Bintuan. 

La première conclusion que nous pouvons tirer de ces deux balades est que se balader à Coron à vélo est très agréable, sauf à Coron-même aux heures de pointe. C'est alors que notre capital vie en prend un coup, forcés de respirer les émanations de gaz à même le pot d'échappement ... oui, oui, ça passe directement dans la trachée direction les poumons ... nous ne devons pas oublier d'avoir toujours à portée de main un foulard ou un masque. 

Nous ne sommes cependant pas certains que la promenade soit agréable tout le long de la route national highway qui contourne l'île. En effet, en parlant avec les habitants, nous avons reçu les informations suivantes : 
- seuls 2/3 de cette route sont asphaltés ;
- le 1/3 non asphalté se trouve sur la côté nord entre San Jose et Busuanga et, non seulement il n'est pas asphalté, mais il est de plus jonché par des cailloux "like that" nous dit-on en nous montrant la taille d'un cailloux que seul un petit poucet aux pays des golliats pourrait semer ... 
-  apparemment après Bintuan il y aurait d'autres parties non asphaltées 

La route vers les sources d'eau chaude est une belle petite promenade, qui traverse des quartiers de Coron town plus rustiques. Très vite, l'asphalte laisse la place à une route de terre battue couleur rouge qui vous promène up and down and up and down. Heureusement, nous étions sans les bagages.


Plus loin, sur cette même route, on nous dit qu'il y a deux plages : Kabuk et Bali beach, l'une de sable foncé, l'autre un mix de sable blanc et foncé. Nous ne nous y aventurons pas car il fait presque nuit à la sortie des hot springs, mais Florian et Maria qui y ont été nous parlent de deux plages sans trop de charme et d'une route pour y aller presque infranchissable ...

Sources d'eau chaude Maquinit à Coron

Les sources d'au chaude Maquinit sont un petit havre de paix, loin des heures de pointes. En effet, à la tombée de la nuit, un défilé de tricycles vient déposer des touristes par paquets. Et par paquet, ça fait beaucoup de bruit. Ce qui enlève du charme à ce lieu : respectueusement ancré dans la nature, où l'eau chaude des différents bassins est un régal pour le corps fatigué, où les bassins finissent dans la mer qui ouvre la vue sur un paysage de carte postale, où il fait bon se poser pour pic-niquer, boire un verre, faire une sieste, ...
les hots spring se trouvent dans une mangrove


bassin - sources d'eau chaude
vue depuis les sources d'eau chaude
au retour des hot springs

De et vers Coron

On arrive à Coron par les airs ou par la mer.

Depuis Manille, les vols sont réguliers mais encore chers. Nous avons choisi l'option bateau avec Go2travel. Le prix d'un billet est de +/- 1700 pesos en dernière classe auxquels rajouter 200 pesos par vélo et quelques 78 pesos de taxe portuaire. Assurez-vous de vous acheminer tôt au port car il est recommandé d'être trois heures à l'avance et, de plus, c'est un enfer pour trouver le pier (en vélo c'est l'enfer, en taxi c'est pas mal non plus apparemment ...)
notre couchette
De et vers El Nido : depuis peu, un mois environ, la compagnie Montenegro fait le trajet El-Nido --> Coron en trois heures pour le prix de 1760 pesos. Pour moins cher mais plus de temps (de 6 à 8 heures selon le temps) il est possible d'y aller en bangka. Le prix est autour des 1200/1400 pesos (dépend de qui vend les tickets). Montenegro part à midi, la bangka à 8 heures du matin. Nous avons opté pour Montenegro car les vélos sont gratuits contrairement à la bangka. De plus, il est apparemment plus facile de les stocker dans ce plus grand bateau ... Et enfin, vu la tempête par laquelle nous sommes passés, je ne sais pas comment soso aurait psychologiquement survécu au trajet en bangka de 8 heures !!!!!!!! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire